Ouverture de l’IFRP

Ouverture de l’IFRP

Ouverture de l’IFRP

Au sein d’un monde qui a pris la fâcheuse habitude de toujours dénigrer ce qu’il considère comme de la superstition, l’ésotérisme s’est vu relégué depuis bien des années au rang de fumisterie pour doux-rêveurs. Si on ne saurait totalement rejeter cette idée à la vue des milliers de personnes qui se réfugient aujourd’hui dans l’ésotérisme dans le seul but de s’émanciper d’un monde matérialiste et cruel au possible, force est de constater qu’une telle vision est fortement limitée, et qu’elle a contribué à créer un véritable vide dans de nombreux domaines que les disciplines occultes tentaient jusque-là d’expliquer (avec leurs moyens) et qui se sont vus répartis entre la psychologie moderne et la médecine, avec des explications parfois bien plus fantasques encore que celles qui étaient jusque là proposées. Lorsque le « Stress » ou le « Placebo » deviennent les réponses à absolument tout, il n’est pas besoin de chercher bien loin pourquoi tant de phénomènes restent totalement incompris et, de l’avis même des médecins et psychologues, pourquoi aucune explication classique proposée n’est valable.

L’ouverture de l’IFRP représente plus qu’une énième tentative de faire reconnaître le « paranormal », elle constitue un formidable espoir pour au contraire y mettre fin et faire revenir dans le réel ce qui est aujourd’hui considéré comme « surnaturel », en cherchant à comprendre comment fonctionne ce monde invisible qui nous entoure et qui faisait dire à Saint-Exupéry que l’essentiel est invisible pour les yeux. Ce n’est qu’en parvenant à cette compréhension que nous pourrons établir un point de jonction avec ce que la science classique considère comme « réel » et dont elle ne saisit pourtant qu’une infime partie.

Puisse cette association de recherche bouleverser les consciences et ouvrir tout un champ de connaissances qui permettra, demain, de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons.